Pourquoi faut-il passer par un professionnel de l’immobilier ?

« Avec leboncoin, je peux vendre par mes propres moyens. Hors de question de payer une commission à un mandataire alors qu’il fera le même job que moi »

STOP. Vous avez déjà certainement entendu cela, de la part de votre voisin, d’un ami, de votre famille ou tout simplement vous même.

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi passer par un professionnel a une véritable utilité. 

Il est fort possible qu’à ce stade vous pensiez : « Logique, il ne vont pas nous dire le contraire puisque c’est leur job ». Nous vous demandons une seule chose. Lisez cet article jusqu’au bout afin de découvrir que notre métier ne consiste pas juste à pousser des portes.

1. L’ estimation

C’ est le premier problème que vous allez rencontrer lors de la mise en vente par vos propres soins de votre bien.

Comment allez-vous estimer ? Vous avez besoin de 300 000 € pour financer votre nouvelle maison donc vous vendez votre actuelle maison 300 000 € ? Votre voisin a vendu sa maison 250 000 € mais la votre est mieux donc elle en vaut mini 280 000 € ? Il est très dur d’avoir le recul suffisant pour estimer sa propre maison. C’est logique. Vous y avez vécu, vous y avez peut-être même fait des travaux, vous avez mis de l’argent dedans… Toutefois, tout l’affecte que vous avez pour votre bien immobilier n’intéresse pas vos futurs acquéreurs et donc le marché immobilier.

Un professionnel de l’immobilier réalisera une estimation qui collera au plus juste au prix du marché. L’ estimation n’est pas là pour dévaloriser votre bien rassurez-vous. En effet, nos estimations se fondent sur 3 critères : le prix au m2 du quartier, le prix par comparaison et le prix par capitalisation. Les 3 résultats obtenus vont nous permettre de réaliser une moyenne et c’est cette moyenne qui définira le prix de votre bien immobilier.

Le plus : nos estimations sont offertes à Brétignolles-sur-Mer et ses alentours.

2. L’ annonce

Nous le savons et vous avez raison, mettre une annonce sur leboncoin ce n’est pas sorcier. C’est vrai et pourtant la même maison peut avoir des résultats radicalement différents en fonction de l’annonce. Régulièrement nous voyons des annonces avec des photos prises de biais, trop sombres, sur-exposées, mal cadrées …

De plus, le texte à son importance. Ce que vous allez indiquer dans votre annonce, les premiers mots, ne sont peut-être pas ceux qu’attendent les éventuels acquéreurs de votre bien immobilier.

Enfin, et c’est une chance, il n’ existe pas seulement leboncoin. Lorsque nous diffusons l’annonce de votre bien, nous utilisons plusieurs sites : seloger, ouest-france-logic-immo … et bien d’autres. Cette démarche a un coût et demande du temps. Notre rôle est de nous charger de cela.

Le plus : nous payons toutes les semaines des remontées pour mettre en avant votre bien immobilier.

3. Le premier coup de fil

Vous avez tout de même décider de mettre en vente votre bien par vos soins. Le premier appel arrive. Un couple veut visiter votre maison. Ils sont tous les deux en CDI. Formidable le rdv est pris. Pour autant, êtes-vous sûr que ce couple est finançable. La découverte client que nous mettons en place nous permet notamment de nous assurer de la capacité d’emprunt grâce à nos partenaires courtiers. Une étude de financement est primordiale car vous pouvez perdre un temps précieux si vous signez un compromis avec des acquéreurs ne pouvant pas financer votre bien.

Le plus : nous mettons en relation les éventuels acquéreurs avec nos partenaires courtiers sur le secteur de Brétignolles-sur-Mer et alentours.

4. La visite

Au début de cet article, nous vous disions que nous n’étions pas là pour pousser des portes. En effet, dire aux acquéreurs : « voici le salon, la salle de bain … » n’est pas très utile. Ils savent à quoi ressemblent un salon ou une salle de bain. Lors de la visite, nous allons nous attarder sur les points essentiels que nos acquéreurs nous ont dévoilé lors de notre découverte client.

D’ailleurs, souvent un propriétaire va mettre en avant un atout dans sa maison, atout qui régulièrement est un inconvénient pour l’acquéreur. « L’avantage de cette maison est que nos voisins sont hyper sympa. Nous faisons souvent des apéros avec eux. Vous verrez ils sont géniaux. D’ailleurs, c’est eux qui gardent la maison quand nous sommes en vacances » Pas de chance, vos acquéreurs déménagent car ils trouvaient leurs voisins trop présents. Vous l’avez compris, il est difficile de faire la visite idéale avec vos éventuels acquéreurs car il vous manque la découverte client.

Un acquéreur est tout à fait disposé à faire cette découverte avec un professionnel de l’immobilier mais trouvera qu’un particulier qui lui pose trop de questions c’est louche.

Le plus : nous réalisons après chaque visite un débriefing détaillé.

5. La négociation

Votre bien immobilier plaît à vos visiteurs du jour. Ils vous soumettent donc une offre. Cette dernière peut souvent vous vexer. En effet, la technique de nombreux acquéreurs est de faire des offres très basses pour atteindre un compromis intéressant.

Exemple : maison en vente à 200 000 €. Offre à 180 000 € pour espérer une contre-offre à 190 000 €. La contre-offre n’existe pas toujours. Pourquoi ? Tout simplement car vous êtes vexé et il y a de quoi. En France, le taux moyen de négociation est de 4,6 % soit dans notre exemple une offre à 200 000 – 9 200 = 190 800 €. L’offre à 180 000 € correspond à une baisse de 10 % !

Notre rôle est de raisonner nos acquéreurs en leur expliquant comment et pourquoi nous avons estimé le bien immobilier au prix de 200 000 €. Nous devons l’amener à faire soit une offre au prix soit une offre quasi au prix. Nous pouvons faire cela car non seulement nous pouvons justifier le prix mais aussi car nous n’avons pas vécu dans votre bien. Nous n’avons pas l’affecte que vous avez vis à vis de votre maison ou appartement.

Par conséquent, nous pouvons entendre une offre basse sans nous vexer et ainsi travailler à obtenir une nouvelle offre au juste prix.

Le plus : nous pouvons justifier du prix de vente puisque nous avons fait l’estimation de votre bien.

6. Le compromis

Commençons par cette statistique. Seulement 5 compromis sur 10 vont à leur terme, à savoir la signature définitive, de particulier à particulier. Par le biais d’un professionnel, 9 compromis sur 10 vont à leur terme.

Pourquoi ? Les raisons sont multiples : un financement non obtenu, un malentendu (exemple : une incompréhension concernant l’enlèvement ou non d’une armoire …), des acquéreurs pas si acheteurs que ça…

Toutes les étapes précédentes, quand elles sont réalisées par un professionnel de l’immobilier, permettent d’atteindre ce 9/10.

Le plus : nous faisons rédiger nos compromis par un notaire. Il n’y a pas de surcoût et quoi de mieux qu’un Homme de Loi pour un rédiger un acte aussi important qu’un compromis ?

A travers cet article, nous avons voulu vous montrer la nécessité d’opter par un professionnel de l’immobilier. Une vente peut être anxiogène mais plus que cela, chaque étape est jalonnée de pièges. Un professionnel de l’immobilier sera faire aboutir votre projet de vente sereinement.