Le viager à Brétignolles-sur-Mer et alentours 

L’image du viager a bien changé depuis des années et est souvent une bonne alternative pour conserver son bien immobilier.

Les charges d’entretien  

Une maison demande de l’entretien, des travaux à réaliser comme par exemple une toiture à refaire, une salle d’eau …

Toutefois, les retraites n’augmentant pas, nombre de personnes ne sont pas en mesure de les effectuer. La seule solution qu’ils envisagent est la vente de leur bien immobilier. 

Pourquoi vieillir ailleurs que dans son bien immobilier ? Le viager à Brétignolles-sur-Mer et alentours est totalement envisageable. 

D’ailleurs, l’entretien n’est pas le seul point amenant à opter pour le viager.

La succession

Nous le savons, dans de nombreux cas, une succession peut être compliquée voire même douloureuse avec la division de la famille.

Le viager va permettre d’être locataire de sa propre maison ou de son appartement en ayant perçu au préalable le capital. Ainsi, le propriétaire qui devient locataire peut de son vivant distribuer l’argent de sa future succession aux différents membres de sa famille.

Nous avons eu un dossier de bail viager à Brétignolles-sur-Mer. La famille s’en est trouvée apaiser.

Les différents types de viagers à Brétignolles-sur-Mer et alentours.

Le viager occupé

L’acquéreur va verser un bouquet (capital versé au départ) au vendeur ainsi qu’une rente mensuelle. Il devra aussi s’acquitter de la taxe foncière ainsi que des charges des réparations éventuelles.

Le viager libre

L’acquéreur dispose du bien pour le mettre en location ou bien le louer.
Il va verser un bouquet ainsi qu’une rente mensuelle au vendeur. L’acquéreur devra aussi s’acquitter de la taxe foncière ainsi que des charges des réparations éventuelles.

Le viager sans rente

C’est identique au viager occupé à la différence qu’il n’y a pas de versement de rente mensuelle mais seulement le bouquet.
Le vendeur conserve un droit d’usage et d’habitation à vie sur le bien.

Le viager à Brétignolles-sur-Mer et alentours ne doit pas être tabou. Il faut en discuter afin de peser le pour et le contre ainsi que de choisir la bonne option.

L’étude est totalement gratuite.

A bientôt.