Deuxième article pour Le Journal des Sables et Le Courrier Vendéen

La Vendée : territoire de diversité immobilière

Le mois dernier, nous avons vu que La Vendée est un territoire bien différent des autres départements Français. Ce mois-ci, nous allons rentrer dans le détail.

De la Faute à Notre Dame de Monts

Bienvenu sur le littoral. Depuis presque 2 ans, les prix ont fortement augmenté sur ce secteur. En effet, 2021 ressemble à 2020, avec une nouvelle fois, une hausse de 15 % en moyenne avec des pics dans certaines villes comme Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou Les Sables d’Olonne. Le marché est tendu du fait d’une forte demande de la part des acquéreurs mais une faiblesse de l’offre. La rareté engendre cette augmentation.

Les îles Vendéennes

Tout comme pour le littoral, le nombre de bien a fortement chuté. Au moment où j’écris cet article, seulement 28 biens sont disponibles à la vente selon le site Seloger pour l’Ile d’Yeu. L’Ile de Noirmoutier est dans la même situation. Bilan ? Les prix ont eux aussi fortement augmenté sur ces îles composées à plus de 90% de maisons. Maisons qui sentent bon les vacances avec leur façades blanches et leurs jolis volets bleus.

Le marais breton Vendéen

Composé des villes telles que Beauvoir-sur-Mer, Bouin ou même encore Challans, le marais breton vendéen offre un plus large choix de biens que le littoral. La hausse des prix est plus modérée se situant entre 3 % et 9 %.  Le taux de maison est quand à lui de 75 % environ et elles sont plus grandes que celles du littoral où des îles.

Le bocage

Il représente la plus grande partie du territoire de notre beau département. Notre bocage est agréable à vivre du fait de ses paysages naturels. Toutefois, depuis cette épidémie, nombre de ménages veulent s’y installer. Les maisons se vendent donc vite et l’importante différence de prix entre un littoral élevé et un bocage raisonnable n’y est pas pour rien. On observe une augmentation des prix de 4 % en moyenne et une offre qui demeure toutefois plus importante que les autres zones de Vendée.

Le sud Vendée

Le sud Vendée est bien connu du grand public pour notamment le marais Poitevin. Il n’échappe pas lui aussi à une hausse des prix en 2021 de 5% en moyenne. L’offre de biens est assez large ce qui permet encore de trouver chaussure à son pied. Dernière info sur ce secteur, il est composé de 68% de maisons.

Comme vous pouvez le constater, la Vendée a vu son attractivité accroître pour sa campagne et son littoral. Les conséquence ? Une hausse généralisée des prix et une raréfaction des biens proposés à la vente. L’année 2022 sera t’elle différente ? L’avenir nous le dira …

Lien vers l’article : ICI